Fasterize vous permet de définir des optimisations appliquées à votre site web et de facilement les créer / modifier, les activer / désactiver… Cet article vous explique comment paramétrer le moteur pour avoir la main sur chaque optimisation faite sur votre site.

 

Accès à la configuration

La configuration est accessible depuis cette adresse : https://my.fasterize.com.

Pour vous connecter, utilisez les identifiants que vous avez créé lors de votre inscription ou qui vous ont été donnés par l’équipe Fasterize.

 

Créer / modifier votre configuration

Fasterize est un moteur d’optimisations que vous pouvez paramétrer. Ce paramétrage nécessite que vous renseigniez :

  • les noms de domaines utilisés par le site
  • les règles d’optimisation que vous souhaitez activer
  • les règles de mise en cache
  • les exclusions

La modification de chaque paramètre est prise en compte quasiment en temps réel par l’ensemble de la plateforme Fasterize.

Pour certains changements, il peut être nécessaire de vider le cache au niveau du moteur. Par défaut, le cache n’est pas vidé après chaque modification mais il est possible de le faire en cochant une case au moment de sauvegarder les nouveaux paramètres.

optimisation-vider-le-cache

 

Personnaliser les règles d’optimisation

Les règles d’optimisation sont gérées depuis le menu « Règles ».

regles-optimisation-parametrage

Les règles activées sont cochées. Pour activer/désactiver une règle, il suffit de cocher et de sauvegarder.

Vous trouverez des explications pour le paramétrage de chaque règle sur cette page.

 

Noms de domaines

Le menu « Domaines » vous permet de gérer vos domaines.

optimisation-gestion-domaines

Le champ « Origine » indique le nom de domaine (généré à l’installation et géré par Fasterize) qui pointe vers les adresses IP de votre serveur d’origine. Si vous changez de serveur, pensez à nous prévenir ou à modifier ce nom de domaine dans la configuration.

Afin d’activer Fasterize, il vous faudra modifier l’enregistrement DNS afin de faire pointer votre nom de domaine sur les serveurs Fasterize. Pour cela, vous devrez ajouter un enregistrement DNS de type CNAME. Vous trouverez sur ce lien des explications sur la manipulation à faire.

Il est aussi possible d’ajouter des noms de domaines secondaires (utilisés pour les objets statiques par exemple) afin que les objets référencés avec ces noms de domaines dans les pages HTML soient également optimisés. Par défaut, l’origine utilisée pour ces noms de domaine « statiques » est la même que pour le domaine principal mais cela peut être modifié.

Cache

Par défaut, les objets statiques (JS, CSS, images, fonts, Flash, PDF) sont cachés pendant 1 mois. Vous pouvez modifier cette durée ou désactiver ce paramètre en décochant la case.

optimisation-site-web-gestion-cache

Il est possible de rajouter des règles de cache spécifiques pour certaines parties du site, y compris pour les pages HTML.

Par exemple, pour cacher toutes les pages d’un site, il suffit de rajouter une règle contenant l’expression régulière .*

En dehors des règles ajoutées dans la configuration, Fasterize respecte les headers HTTP envoyés par les serveurs d’origine de chaque réponse et plus généralement se conforme à la RFC 2616.

Il se peut que vous souhaitiez forcer la mise à jour des éléments mis en cache. Dans ce cas, il suffit de vider le cache depuis la partie « Vue d’ensemble » de la console d’administration.

vider le cache

Un article dédié vous explique comment fonctionne le cache de Fasterize.

 

Exclusions

Les exclusions sont les URL pour lesquelles aucune optimisation n’est faite. Ce sont des exclusions globales. Cela peut concerner des pixels de tracking interne, un backoffice, etc …

Plus de détails sur la page dédiée.

Redirections

Bien que cela ne soit pas recommandé dans les bonnes pratiques, il est possible de mettre en place des redirections en fonction du type d’appareil consultant votre site. Cela concerne les mobiles et les tablettes.

Pour ces deux types, il est possible de rediriger :

  • soit sur une URL donnée (URL absolue) quelque soit l’URL consultée (si les sites mobiles/tablettes n’ont pas la même structure de page)
  • soit sur la même URL que l’URL consultée (si les sites mobiles/tablettes ont la même structure de page)

redirection-optimisation-site-web

Autres informations utiles

Regex

/!\ Attention, pour les exclusions, pour les règles de caching, pour les whitelist/blacklist, il faut écrire de vraies expressions régulières (*.jpg n’est par ex par une regex valide, .*\.jpg si)

Extension Chrome

Une extension Chrome permet de rapidement voir le status d’optimisation d’une page et diagnostiquer un problème. Voir la page dédiée.

Désactivation

Si une page est cassée à cause d’une règle, il est possible

  • soit de désactiver la règle pour cette page (blacklist)
  • soit d’exclure la page de toutes optimisations
  • soit de désactiver la règle pour toutes les pages

Les règles le plus susceptible de casser les pages sont dans l’ordre :

  • DeferJS : si du Javascript est utilisé pour construire la mise en page
  • Concaténation : si une erreur de syntaxe JS ou CSS se situant à la fin d’un fichier unique (et étant du coup masquée) se retrouve en milieu de fichier via la concaténation
  • Minification : cas rares où du code HTML non valide provoque des erreurs
  • Lazyloading : cas rares où du lazyloading existe déjà mais n’a pas été détecté par Fasterize

En cas de vrai souci, il y a un bouton on/off sur le dashboard qui permet d’arrêter instantanément les optimisations (mais le trafic passe tout de même par la plateforme).

Plus de détails sur cette page.

Headers

Les headers HTTP X-fstrz renseignent sur ce que le moteur a fait ou pas. La liste complète des en-têtes X-fstrz est disponible.

Mesures

Nous vous encourageons à lire notre documentation sur la mesure des impacts de Fasterize.

Les métriques fonctionnelles (temps de chargement, timetoclick, erreurs, etc …)  sont disponibles ici (http://www.fasterize.com/fr/website_configs/[id]/monitoring).

Support

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter.